Histoires Insolites



Sommaire thématique
Autour des jeux Bizarre Escrocs - Arnaques - Canulars Extraterrestres Légendes urbaines - Rumeurs Mystères Paranormal

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...


Ecrire à Chantal  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Mystères - Le vaudou



Le 2 septembre 1989, une rumeur agite les habitants d'une bourgade du sud Haïti : un 'zombi' erre dans les ruelles du village. C'est un jeune de 17 ans. Il s'appelle Wilfred Doricent et il est mort 18 mois plus tôt... Ce jour là, il revient dans sa famille comme si de rien n'était. Sa famille l'interroge, mais il ne se souvient plus de rien : il est devenu un zombi, un mort-vivant. La malédiction vaudou a frappé.




En mars 1988, Wilfred tomba subitement malade et fut déclaré mort. Son corps se mit à enfler au point de devenir difforme et il dégageait une odeur si pestilentielle que son malheureux père, à qui l'on avait remis un certificat de décès du prendre des dispositions hâtives pour l'enterrement.
Mais en réalité, Wilfred n'était pas mort.

A l'insu de son père, Wilfred avait été transformé en zombi, un 'cadavre vivant'. Agissant pour le compte des ennemis de la famille dans une sombre affaire de terrain, un 'boko' (prêtre vaudou exerçant la magie noire) avait invoqué l'esprit de vengeance ; il avait administré à Wilfred un 'coup poudre', poison très violent qui avait instantanément plongé le jeune homme dans le coma. Peu de temps après, il avait été déclaré mort.

La nuit qui suivit les funérailles, le sorcier vaudou et ses hommes pénétrèrent secrètement dans le cimetière, ouvrirent la tombe de Wilfred et enlevèrent son corps. Puis le boko administra au jeune homme une sorte de contrepoison, une drogue concoctée à partir d'une plante hallucinogène que l'on appelle en Haïti 'concombre zombi'. Tout en psalmodiant quelques formules incompréhensibles, il lui frappa le dos à plusieurs reprises et ramena Wilfred à un état voisin de la conscience. Wilfred venait d'être 'zombifié' : il fut alors enchaîné et conduit dans une ferme perdue dans les montagnes. Au bout de 18 mois, nul ne sait comment, Wilfred réussit à échapper à ses ravisseurs et rejoignit son village natal.

La famille fut d'abord très étonnée et ravie de revoir Wilfred qu'elle avait cru bel et bien mort. Mais bientôt le joie succéda au dépit : en effet, le jeune homme n'était plus le même. D'humeur sombre et renfermée, il se mit à faire des fugues sans raison apparente. Le médecin qui l'examina conclut que son état résultait de graves lésions cérébrales provoquées par le manque d'oxygène lorsqu'il avait été enterré vivant.

Par la suite, Wilfred confia à un vieil ami qu'il avait été parfaitement conscient de tout ce qu'il lui été arrivé. Il avait assisté impuissant aux préparatifs des funérailles : malgré ses efforts, il était demeuré incapable de parler ou de bouger le moindre muscle. Le redoutable poisson du sorcier vaudou l'avait complètement paralysé. Il se rappelait les coups de marteau qui avait cloué son cercueil, les pleurs de la famille lorsqu'on l'avait déposé dans la tombe.


Analyse : Zombis : les faits
Les zombis ne sont pas des créatures de fiction : il est établi qu'au cours des rites vaudou, on utilise des substances toxiques très puissantes afin de transformer des personnes en 'morts-vivants'.




La tétrodotoxine, un poison 500 fois plus puissant que le cyanure et que l'on retrouve dans certaines espèces de poisson lune est l'élément actif du 'coup poudre', le poison vaudou. Même en très petite quantité, la tétrodotoxine provoque une paralysie totale du corps. Une personne ayant absorbé ce poison pourrait parfaitement être considérée comme morte bien que son cerveau et les sens demeurent en éveil.
Après 10 à 12 heures, la paralysie régresse et on administre à la victime une seconde concoction vaudou, cette fois à base de 'Datura Stramonium'. Cet hallucinogène puissant contient de l'atropine, un antidote puissant de tétrodotoxine. Souffrant des effets des poisons et parfois de lésions cérébrales dues au manque d'oxygène dans le cercueil, le sujet hagard et dépourvu de volonté est appelé un 'mort-vivant.


Que faut-il en penser... à vous de juger !



Date de création : 26/09/2007 » 08:07
Dernière modification : 22/05/2010 » 08:15
Catégorie : Mystères
Page lue 20406 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cette histoire


Réaction n°4 

par auCAP le 20/07/2015 » 04:15

nous avons une reputation de sorciers parce que nous avons su tenir tete a la france et nous débarrasser de l'esclavage. jamais on n'aurait pourrait y arriver sans l'aide de notre precieux vodou


Réaction n°3 

par hahahaiti le 20/07/2015 » 04:12

les Haitiens ne sont pas des sorciers. il ne faut pas généraliser. Pour ma part je connais des Haitiens qui ignorent tout sur le vaudou. De plus la zombification Haitienne est avant tout une justice ancestrale. Dans l'europe medieval on pendait, on guillotinnait que dites-vous d'eux ????!!!


Réaction n°2 

par hamyd le 06/02/2015 » 12:47

j'y crois comme j'y crois pas. cool


Réaction n°1 

par SISSI le 15/04/2008 » 17:56

LES HAITIENS ONT UNE REPUTATION DE SORCIERS BIEN ETABLIE

CETTE HISTOIRE NE FAIT QUE CONFIRMER LES "ON DIT" J AI MOI MEME ETE MENACEE DE VAUDOU PAR UNE HAITIENNE CAR ELLE NE ME SUPPORTAIT PAS PHYSIQUEMENT



Lettres à Enigmes
Pour info... Envois limités à 5 ou 6 lettres par année

Inscription

Désinscription


Boîte à Enigmes
Enigme 01 : Enigme 02 : Enigme 03 : Enigme 04 : Enigme 05 : Enigme 06 : Enigme 07 : Enigme 08 : Enigme 09 : Enigme 10 : Enigme 11 : Enigme 12 : Enigme 13 : Enigme 14 : Enigme 15 : Enigme 16 : Enigme 17 : Enigme 18 : Enigme 19 : Enigme 20 : Enigme 21 : Enigme 22 : Enigme 23 :




^ Haut ^

  GuppY v4.5.19 © 2007-2015 - Licence Libre CeCILL