Histoires Insolites



Sommaire thématique
Autour des jeux Bizarre Escrocs - Arnaques - Canulars Extraterrestres Légendes urbaines - Rumeurs Mystères Paranormal

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...


Ecrire à Chantal  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Autour des jeux - Un sens inné des cartes






Stuart Errol Ungar, dit Stu 'The Kid' Ungar était un joueur professionnel de gin rami et de poker, considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire dans ces deux jeux.

Stu Ungar est né le 8 septembre 1953 à New York. Dès son plus jeune âge, il s'initie aux jeux de cartes. A 10 ans il gagne son premier tournoi au 'gin rami'. A 14 ans, il joue régulièrement et bat les meilleurs joueurs de New York. A 15 ans, il participe à un gros tournoi, ridiculise ses adversaires en ne perdant aucune main disputée et gagne le premier prix de 10 000 $­­­­­­. La performance reste toujours mythique et légendaire dans les cercles de jeux new-yorkais.
Cependant une semaine plus tard il perd la totalité de ses gains aux courses.

Après avoir écumé New York, Stu Ungar déménage à Miami où il joue les plus grosses parties de 'gin rami'. A nouveau, il enchaîne les succès. Mais voilà malgré les centaines de milliers de dollars récoltés en quelques années, Stu Ungar n'a toujours pas un cent en poche. L'argent facile, les pièges d'une vie dissolue lui ont fait découvrir de dangereuses addictions tels que les femmes, la cocaïne mais surtout les paris sportifs.
C'est ainsi que sans un sou il finit par atterrir à Las Vegas où il se fait financer l'entrée d'un tournoi. La victoire de 50 000 $­­­­­­ ne sera pour lui qu’une simple formalité, et pour prouver sa parfaite lecture du jeu adverse, il prendra même plaisir à annoncer les mains perdantes de ses adversaires. Cette attitude prétentieuse et son invulnérabilité allaient définitivement lui fermer les portes de toutes les parties de 'gin rami', personne n'étant assez suicidaire que pour jouer avec lui.

Il décide alors de tenter sa chance en tant que joueur de 'black-jack'. Son excellente lecture du jeu et son incroyable capacité à compter les cartes lui vaudront de belles réussites. La rumeur rapporte que de cette manière, il gagna 80.000 $­­­­­­ au Caesars Palace en une seule session contraignant le directeur des jeux à mettre un terme à la partie. Piqué au vif Stu Ungar, avec son insolence et son insouciance, lui annonce alors les 18 cartes restantes dans le sabot ! Il n'en fallut pas plus pour que sa photo soit affichée dans tous les postes de sécurité des casinos du strip et il fut interdit de jeu.

Nous sommes en 1980. Ruiné une fois de plus par d'hasardeux paris hippiques et sportifs, Ungar décide de s'intéresser au poker et apprend quelques rudiments du jeu, bref suffisamment pour lui que pour tenter sa chance au tournoi WSOP (World Series of Poker) ! Le premier jour, il se contente de survivre et d'apprendre à jouer, le second jour il accumule des jetons et le troisième jour il mystifie le légendaire Texan Doyle Brunson en finale, devenant alors à 26 ans le plus jeune vainqueur de l'histoire. Il récolte au passage 385 000 $­­­­­­ qu'il s'empresse de brûler sur les champs de course.

Il récidive l'année suivante, dominant cette fois-ci Perry Green et empoche 375 000 $­­­­­­. Il devient un joueur de poker renommé et redouté. Ses nombreuses réussites ne faisant que confirmer son talent.

En 1986, Stu Ungar disparaît du monde du poker. Ruiné, moralement détruit par son divorce avec Madeline son épouse, il s'enfonce dans la cocaïne et le crack.
Les années s'écoulent, le poker devient progressivement un phénomène de société et parfois l'ombre de Stu Ungar apparaît dans le Downtown Vegas, survolant de petits tournois lorsqu'il est à peu près sobre puis disparaissant tout aussi vite qu'il est apparu.

Billy Baxter permettra au mythe de renaître une dernière fois en lui finançant les 10 000$­­­­­­ nécessaires pour participer au 'Main Event 1997' qu'il survolera de son génie. La finale, disputée en pleine air, sera la dernière scène sur laquelle brillera l'étoile filante. Affublé de lunettes d'avantage destinées à cacher ses narines abimées qu'à masquer son regard, Stu Ungar livre un dernier récital face à John Strzemp et gagne 1 000 000$­­­­­­ qu'il dépensera en quelques semaines.

Le 22 novembre 1998, Stu Ungar est retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel, seul et ruiné !!!
L'autopsie révéla plusieurs traces de drogue dans son sang, mais pas suffisamment pour engendrer une overdose. Le médecin légiste conclura à une insuffisance cardiaque due à l'usage fréquent de stupéfiants.

Une parfaite lecture du jeu ainsi qu'un sens inné des cartes ont, sans aucun doute, fait de Stu Ungar, l'un des meilleurs joueurs de tous les temps. Ses gains aux tables de poker sont estimés à 30 000 000 $­­­­­­.



Date de création : 24/03/2014 » 08:27
Dernière modification : 14/11/2014 » 10:09
Catégorie : Autour des jeux
Page lue 4510 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cette histoire


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Lettres à Enigmes
Pour info... Envois limités à 5 ou 6 lettres par année

Inscription

Désinscription


Boîte à Enigmes
Enigme 01 : Enigme 02 : Enigme 03 : Enigme 04 : Enigme 05 : Enigme 06 : Enigme 07 : Enigme 08 : Enigme 09 : Enigme 10 : Enigme 11 : Enigme 12 : Enigme 13 : Enigme 14 : Enigme 15 : Enigme 16 : Enigme 17 : Enigme 18 : Enigme 19 : Enigme 20 : Enigme 21 : Enigme 22 : Enigme 23 :




^ Haut ^

  GuppY v4.5.19 © 2007-2015 - Licence Libre CeCILL