Histoires Insolites



Sommaire thématique
Autour des jeux Bizarre Escrocs - Arnaques - Canulars Extraterrestres Légendes urbaines - Rumeurs Mystères Paranormal

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...


Ecrire à Chantal  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Bizarre - Le Saint Suaire






La preuve définitive que le Saint Suaire est une contrefaçon fut obtenue par la technique de la datation au carbone 14*.
En 1988, ce procédé permit de démontrer que le Saint Suaire datait du Moyen Age entre 1260 et 1390. Cette datation permettra aussi d'expliquer l'apparition soudaine de la relique au XVe siècle à Lirey près de Troyes en France.

De nouvelles recherches s'imposèrent donc pour tenter de déterminer à qui appartenait le visage représenté. Les images du Saint Suaire renforcées par l'ordinateur à partir de photographies en négatif comparées aux dessins et à la peinture de Léonard de Vinci, dont on pensait qu'il avait le talent et la motivation nécessaire pour commettre la supercherie, laissent à penser qu'il s'agit d'un portrait de Léonard de Vinci lui-même !!!


*carbone 14 : Le carbone 14 ou radiocarbone est un isotope radioactif du carbone dont la période de vie est égale à 5 730 ans. Tous les organismes vivants assimilent le carbone sans distinction isotopique.
La datation par le carbone 14 se fonde ainsi sur la présence dans tout organisme vivant de radiocarbone en infime proportion. À partir de l'instant où un organisme meurt, la quantité de radiocarbone qu'il contient ainsi que son activité radiologique décroissent au cours du temps selon une loi exponentielle. Un échantillon de matière organique issu de cet organisme peut donc être daté en mesurant la présence de carbone 14 avec un spectromètre de masse, soit son activité x années après la mort de l'organisme.


600 ans de controverse... A vous de voir !



Date de création : 04/02/2008 » 19:48
Dernière modification : 26/12/2013 » 14:38
Catégorie : Bizarre
Page lue 21120 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cette histoire


Réaction n°17 

par Bobema le 29/08/2015 » 22:05

Tout ceci est faux! Lisez cet article Svp !
Cliquez sur ce lien
http://m.aleteia.org/fr/religion/actualites/linceul-de-turin-le-lin-daterait-bien-de-lepoque-de-jesus-763001


Réaction n°16 

par Arcadius le 14/11/2014 » 19:09

Bonjour à Tous,
Il est bien évident que le débat reste ouvert , mais il convient de se souvenir de cette petite jeune femme prénommée Véronique qui, sur le chemin du Calvaire, a essuyé le visage du Christ et sur ce linge est apparu comme en filigrane le-dit visage. Véronique est la sainte patronne des photographes !
D'autre part nous savons que les Anciens étaient très forts en matière de falsifications !!!!


Réaction n°15 

par ancienfacteur le 25/07/2014 » 11:20

La plus grosse partie des reliques furent fabriquées au Moyen Age, fausses croix du Christ, morceaux de la couronne d'épines, fausses lances de Longinus, sans compter les morceaux de la tunique, pieusement rachetés aux 3 centurions par les apôtres... sans compter le forgeron gitan, qui aurait revendu les clous qu'il avait forgé et le meilleur pour la fin, le sang récupéré pour la fabrication du Graal. Y faisaient fort au Moyen Age.


Réaction n°14 

par dlanor le 10/08/2011 » 02:10

Toute cette histoire n'est que pure fumisterie.  L'histoire de Jésus elle-même est une fiction puisqu'aucune trace de l'existence de cet homme (qui aurait ressuscité Lazare!) ne se trouve dans les nombreux écrits identifiés à son époque. Si ce linceul date de 2 000 ans, il a sûrement enveloppé le corps d'un homme quelconque que des magouilleurs ont ensuite tenté de faire passer pour Jésus. En plus de cela, pour laisser une telle empreinte sur le drap, un corps doit nécessairement y être resté envelopper bien plus que trois jours, non? tongue


Réaction n°13 

par DeVINCI le 05/07/2011 » 18:26

La complètement d'accord que DE VINCI était un génie, et un grand blagueur


Réaction n°12 

par Draknor le 20/03/2011 » 17:21

Après avoir lu les réactions, on ne peut que rester sur un doute. Mais que ce soit De Vinci qui ait fait le coup, je n'en serais pas étonné outre mesure. Les génies font les meilleurs blagues.


Réaction n°11 

par tof le 26/09/2010 » 05:10

LILI: Ce que tu dis est très juste, je l'ai découvert dans un reportage Arte entièrement consacré au Suaire, et je confirme tes dires !

Tof


Réaction n°10 

par lili summer le 16/03/2010 » 12:50

Danny Boy he oui ils ont coupé des morceaux car ceux-ci ont été étudiés simultanément dans trois pays, trois facultés différentes, ils se sont donc rendus compte que les bords avaient été rapiécés au moyen-âge d'où une mauvaise datation ; en 2003 ils ont établi que la trame du tissu était exclusivement fabriquée en Syrie et qu'il date bien du premier siècle, grâce à des tas d'analyses sur des résidus organiques (plantes etc...) on sait que ce tissu vient de Palestine et de plus les années avaient faussé les premières analyse car le tissu s 'était épaissi... le groupe sanguin est AB, groupe supposé de Jésus car très répandu  chez les nazaréens à l'époque et rare de nos jours... voilà les infos que j'ai glané sur des sites scientifiques officiels


Réaction n°9 

par DANYBOY le 25/10/2009 » 03:25

hey pitmine je viens de lire ton commentaire... c'est quoi le rapport ? tu penses qu'ils prennent des ciseaux et s'amusent à découper le suaire ??? et non mon grand le carbone 14 c'est une radiation donc le morceau de tissu a été analysé dans son intégralité. non mais !


Réaction n°8 

par DANYBOY le 25/10/2009 » 03:22

...... ...... ...... ...... ...... ...... (pensée trop crue pour être partagée). c'est quoi ça ??? des traces de pollen... le pollen ça se décompose comme tout ce qui vit... ça retourne en poussière, pis toutes les traces génétiques et physiques sont compromises. la sueur par contre laisse des infimes traces de calcium et de sodium donc je me fie plus des minéraux car eux ne se décomposent pas.


Réaction n°7 

par mister mystere le 12/09/2009 » 14:53

j'ai decouvert un parchemin secret et je sais ou se trouve le graal....


Réaction n°6 

par minipol le 28/07/2009 » 14:18

Bonjour, tôt ou tard la Vérité à ce sujet surviendra, ce Linceul du Christ a été ramené par "les pauvres chevaliers du Christ" c'est ainsi que s'appelaient les premiers templiers, d'ailleurs c'est cela "le trésor des Templiers", ce privilége de recevoir ce Linceul dont nous avons la chance d'en contempler l'EMPREINTE,--- oui c'est bien celle du Christ, cordialement, minipol


Réaction n°5 

par labuse le 17/05/2009 » 19:35

bonjour

il y a eu une très bonne enquête sur le sujet dans 'science et vie'.

il a été, parait-il, trouvé du pollen dans les fibres du tissu  datant de 2000 ans.

je remarque que la plupart du temps les gens sont plus enclin a adopté les éléments qui réfutent l'autenticité du suaire plutôt que l'inverse, c'est la tendance de la société, détruire toutes les valeurs qui lui ont permis d'être ce qu'elle est. (je m'égare)

cordialement


Réaction n°4 

par pitmine le 01/11/2008 » 18:20

L'histoire ne s'est pas arrêtée là : une étude plus poussée a montré qu'il y avait très peu de chance que ce suaire date du moyen âge car l'étoffe utilisée y était beaucoup plus rare qu'en Palestine au 1er siècle. De plus, une gravure antérieure au moyen âge montre le suaire avec des détails précis (tissage en chevrons et trous dus à la présence de condensation au fond du pot) que l'on peut vérifier sur l'original. Par la suite, on a montré qu'il y a toutes les chances que les morceaux d'étoffe analysés (carbone 14) ne proviennent pas du suaire car ils ne correspondent pas à l'endroit laissé par les découpes... La conclusion d'un savant (allemand, je crois) était que l'église avait délibérément substitué les morceaux d'étoffe originaux pour ceux analysés car la confirmation de l'authenticité du suaire lui porterait préjudice. En effet, les marques de sang présentes aux niveaux des blessures (tête, mains, pieds, dos, côté) prouveraient que le Christ n'était pas mort à sa mise au tombeau (puisque saignant encore) et rendraient ainsi la "résurrection" moins miraculeuse...


Réaction n°3 

par jorhels le 08/08/2008 » 01:02

mais ce que ne dit pas ce résumé c'est que l'église voulait cacher la vérité !


Réaction n°2 

par mrchoc le 13/07/2008 » 19:11

rarement lu quelque chose d'aussi bête sur le Suaire !


Réaction n°1 

par Corinne le 09/07/2008 » 01:30

le carbone 14 quelle avancée technologique ! mais quel "tueur" de rêves...

parfois la science devrait laisser place à la foie....



Lettres à Enigmes
Pour info... Envois limités à 5 ou 6 lettres par année

Inscription

Désinscription


Boîte à Enigmes
Enigme 01 : Enigme 02 : Enigme 03 : Enigme 04 : Enigme 05 : Enigme 06 : Enigme 07 : Enigme 08 : Enigme 09 : Enigme 10 : Enigme 11 : Enigme 12 : Enigme 13 : Enigme 14 : Enigme 15 : Enigme 16 : Enigme 17 : Enigme 18 : Enigme 19 : Enigme 20 : Enigme 21 : Enigme 22 : Enigme 23 :




^ Haut ^

  GuppY v4.5.19 © 2007-2015 - Licence Libre CeCILL