Quelques écus pour se racheter d'un assassinat


Avant 595, un assassinat pouvait se racheter contre argent comptant. Ainsi pour le meurtre d'un évêque 400 écus, pour un bijoutier 150 écus, pour un berger ou un laboureur 30 écus. Mais tout changea le 28 février 595 lorsque Childebert, Roi des Francs et fils de Clovis, stipula dans une ordonnance : Nous avons ordonné que quiconque aura tué un autre méchamment et sans raison, soit puni de mort, sans qu'il puisse se racheter.


Date de création : 02.10.2021 » 09:34
Catégorie : -
Page lue 119 fois