Philippe Auguste pave Paris


Souverain à l'odeur délicate, Philippe Auguste est le premier roi de France à réagir contre l'insalubrité des rues de Paris. Il est vrai que son grand-père Louis VI Le Gros, avait déjà interdit l'errance des porcs dans les rues de la capitale. Mais cette mesure visait surtout à éviter les accidents nombreux et souvent mortels. En 1186, Philippe Auguste prend donc la décision de paver partiellement Paris.
Ce jour là, une pluie d'orage qui détrempait la ville depuis le début de la matinée s'est arrêtée. Penché à une fenêtre de son palais de la Cité, Philippe Auguste sent monter une odeur pestilentielle. La chaussée de terre n'est plus qu'un vaste marécage alimentée par le ruissellement des ruelles adjacentes. Les passants pataugent dans la boue, les charriots s'embourbent. Plus loin, l'orage a charrié contre un mur les ordures que les riverais jettent par les fenêtres.
Aussitôt, il convoque les bourgeois et le prévôt de la ville et décrète des travaux de pavage des rues du centre de Paris, « avec de fortes et dures pierres ». La chaussée était construite en forme de V, en pente douce, pour que les eaux souillées s'écoulent vers le centre... là où les pauvres devaient marcher quand ils croisaient des passants de plus haute distinction sociale. On disait que ceux-ci tenaient... le haut du pavé.


Date de création : 04.10.2021 » 15:02
Catégorie : -
Page lue 121 fois