Texte à méditer :  La réalité doit beaucoup à l'imagination.  L. Frank Baum

Les 3 dernières histoires

Trésors enfouis à découvrir - le 15.07.2022 » 07:04 par Chantal_Belgique


Fin 18e siècle - France (Landes) : Pissos
La dune aux aurei


En effet, une des dunes de la lande de Citran présente la particularité de rejeter régulièrement des (pièces d'or romaine) ...............

  


Année 1794/1797 - France : (Haut de France) : Saint-Waast
Les butins d'Antoine Moneuse



Né en 1768, Antoine Moneuse dit Capitaine Moneuse, bandit de grand chemin et criminel français exerça ses talents, dans le département du Nord et dans le Hainaut belge, de 1794 à 1797. Avec l'aide de complices, il volait aussi bien dans les diligences que dans les maisons. Il faisait avouer à ses victimes l'emplacement de leurs biens par la torture en leur mettant les pieds dans l'âtre de la cheminée.
Dénoncé, arrêté et condamné, il mourut guillotiné sur l'échafaud dressé en place de Douai en juin 1798. Mais ses butins cachés continuent d'exciter imaginations et convoitises. On évoque plusieurs caches possibles...
D'abord, le moulin où Moneuse avait passé son enfance à Saint-Waast. Ce n'est plus maintenant qu'une ruine, à ne pas confondre avec un autre moulin, situé 200 mètres plus loin, construit en 1880 et depuis, aménagé en résidence secondaire.
Ensuite, la vallée de l'Hogneau, avec ses bois et recoins, servait d'abri à Moneuse. On dit que des trésors seraient cachés là. Outre des butins en objets précieux, il y aurait aussi placé des pièces d'or.
Aussi, mentionnons les carrières de Bellignies et Houdain-lez-Bavay, qui servaient déjà de refuge à cette époque, et sont aussi supposées contenir un dépôt.

A vous de chercher !

  


Année 1793 - France (Yonne) : Saint-Fargeau
Le tableau emmuré



Les tableaux qu'exécuta le peintre David pendant la révolution sont de véritable chef-d'oeuvre. Parmi eux, l'inachevé « Serment du Jeu de paume », le célèbre « Marat assassiné » et le très dépouillé « Jeune Bara ». Mais ...............