Texte à méditer :   Les gens sans imagination ont besoin que les autres mènent une vie régulière.   Joseph Joubert

Frédéric Bourdin. Le caméléon



Frédéric Bourdin né le 13 juin 1974 à Nanterre en France, surnommé « Le caméléon », est un usurpateur d'identités. Trilingue, il excellait à imiter les voix d'adolescents. En 15 ans, il a successivement emprunté les identités de deux enfants disparus grenoblois et texan. Il a aussi utilisé plus de 500 identités fictives dans de nombreux pays, comme celle d'un fugueur, d'un réfugié bosniaque et d'un orphelin espagnol.


Biographie
Frédéric Pierre Bourdin est né à la suite d'une liaison entre Ghislaine Bourdin et Kaci, un ouvrier immigré algérien qu'elle a rencontré dans une usine de margarine où ils travaillaient tous les deux. Enceinte à 17 ans, elle a déclare avoir découvert, lors de sa grossesse, que Kaci était déjà marié et père de 6 enfants en Algérie. Le père de Ghislaine tente, en vain, de convaincre sa fille d'avorter, avec ces mots qu'il inscrira plus tard dans ses mémoires : « elle ne veut pas avorter du raton ». Dès lors, elle décide de ne pas révéler sa grossesse à Kaci et d'élever seule Frédéric qui ne rencontrera jamais son père.
Ghislaine s'occupe peu de son enfant qui grandit dans une tour HLM de Nanterre. Ses grands-parents alertent les services sociaux et obtiennent la garde de Frédéric. De 6 à 12 ans, il vit avec sa grand-mère à Mouchamps un village de Vendée. À 12 ans, de plus en plus rebelle, il est placé dans un foyer pour mineurs à Basse-Goulaine, près de Nantes. Il y restera jusqu'à ses 16 ans. À 16 ans, il est placé dans un foyer à Angers où les responsables veulent le placer en classe d'apprentissage. Refusant ce destin, il fugue et sillonne la France et l'Europe puis les États Unis.
Frédéric Bourdin raconte qu'il a été abusé, physiquement et mentalement par sa propre famille. Sa propre mère a admis qu'elle lui donnait des coups de poing lorsqu'il n'était qu'un enfant. Cette dernière a aussi déclaré, lors d'un documentaire diffusé plusieurs fois à la télévision depuis 2005, qu'elle regrettait lui avoir donné la vie et qu'elle souhaitait vivement qu'il écope de la chaise électrique. Fréderic dit aussi avoir été abusé sexuellement par un voisin de sa grand-mère en Vendée. Il met en cause également le foyer de Basse-Goulaine où il a passé 4 années de sa vie sans jamais être écouté.
C'est ainsi qu'il garde en lui une colère continue envers les adultes. Et c'est donc à cause de cette enfance chaotique que Frédéric Bourdin a toujours voulu justifier ses actes en affirmant rechercher l'amour à travers l'enfance qu'il n'a jamais eue.


Usurpateur d'identités
De 1990 à 2005, Frédéric Bourdin a utilisé des centaines d'identités fictives, à travers le monde, en se faisant passer pour un mineur.

Ainsi en 1998, Frédéric Bourdin est condamné à 6 ans de prison aux États-Unis pour l'usurpation de l'identité de Nicholas Barclay, un enfant disparu le 13 juin 1994 de San Antonio au Texas. Sa peine purgée, il est renvoyé en France.
Quelques années après, en 2004, il est arrêté à Grenoble pour l'usurpation de Léo Balley, un enfant disparu dans le massif de Taillefer en 1996 à l'âge de 6 ans.
En 2005 à Pau, Bourdin se fait passer pendant un mois pour Francisco Hernandes-Fernandez, un orphelin espagnol élève de 4ème. Personne ne se rend compte de son âge réel, avant qu'une surveillante ne le dénonce après l'avoir reconnu dans un reportage télévisé sur son histoire. Il est alors condamné à 6 mois de prison avec sursis. Il est aussi condamné cette même année à 24 mois de prison, dont 4 mois ferme à Grenoble pour avoir, en 2004, tenté d'usurper l'identité de Léo Balley.

C'est en 2005 que Frédéric Bourdin renonce à sa vie d'imposture. Il se marie en août 2007. Il est aujourd'hui père de 5 enfants.
Et le 16 juillet 2015, Bourdin obtient, à sa demande, l'effacement de son casier judiciaire par la justice française, le parquet ne s'y étant pas opposé.


Adaptatation littéraire et cinématographique
- Un film français « Le Caméléon » basé sur la véritable histoire de Frédéric Bourdin et réalisé par Jean-Paul Salomé est sorti dans les salles françaises en juin 2010. Ce film s'est inspiré d'...
- Livre « Le Caméléon, l'invraisemblable histoire de Frédéric Bourdin », une autobiographie autorisée par Frédéric Bourdin lui-même paru aux Editions Patrick Robin en 2005.
- Et en 2012, à la suite de la sortie du documentaire sur sa vie « The Imposter » de Bart Layton, Bourdin accorde une interview au magazine Vice (mensuel gratuit et international créé en 1994 à Montréal), où il explique ses motivations profondes.


Date de création : 03.10.2023 » 08:55
Catégorie : - Personnages intrigants
Page lue 672 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !