Texte à méditer :   L'histoire est du vrai qui se déforme, la légende du faux qui s'incarne.   Jean Cocteau

Histoires Insolites. L'étrange de par le monde

Ce site ne fait qu'exposer les faits tels qu'ils ont été rapportés par les personnes, acteurs ou témoins, d'Histoires Insolites.
Il ne se veut en aucun cas être porteur d'un message quel qu'il soit.


8 grands thèmes sont abordés :
- Affaires criminelles : des grandes affaires judiciaires d'hier et d'aujourd'hui qui ont défrayé la chronique et passionné l'opinion publique.
- Bizarre : des histoires incroyables qui donnent une vision surprenante des côtés étranges de la vie.
- Escrocs - Arnaques - Canulars : des histoires insolites consacrées aux grands personnages escrocs et arnaqueurs à travers l'histoire.
- Extraterrestres : des histoires sur ces êtres venus d'ailleurs.
- Légendes urbaines - Rumeurs : des histoires que nous retrouvons parfois dans les journaux, les revues ou que nous entendons un peu modifiées lors d'une réunion.
- Mystères : des histoires sur les grandes énigmes du passé et du présent.
- Paranormal : des histoires sur des phénomènes inexpliqués et les mystères du surnaturel.
- Personnages intrigants : des personnages dont le destin peut étonner, stupéfier voire même efrrayer.


Un espace sous chaque histoire insolite permettra à tout un chacun de s'exprimer, d'échanger des propos, de faire partager des expériences... sur le monde de l'étrange.
Bonne lecture à Tous. Revenez souvent... pour d'autres Histoires Insolites.

  

  

La dernière histoire

Les frères Dalton - le 27.04.2024 » 20:46 par Chantal_Belgique



Peu de personnes connaissent la véritable histoire des « Frères Dalton ». Nous allons donc nous plonger dans cette époque particulièrement fantasmée par le cinéma, la conquête de l'Ouest américain, une période sans foi ni loi, où le non-respect de la loi était chose pratiquement admise. De nombreux hors-la-loi ont proliféré durant cette période, donnant alors naissance à des légendes du banditisme, telles que : Jesse James, Billy The Kid, Butch Cassidy ou « les vrais frères Dalton ».


Le père des frères Dalton, James Louis Dalton, est un vétéran de la guerre américano-mexicaine (1846-1848). D'abord barman dans un saloon, il déménage pour les territoires indiens (l'actuel Etat de l'Oklahoma) après son mariage avec Adeline Younger. Puis, ils finissent par s'installer à Coffeyville dans l'État du Kansas. James Dalton se consacre alors à l'élevage et la culture. De cette union naissent quinze enfants, dix garçons et cinq filles dont Robert (Bob), Gratton (Grat), Emmett Dalton et William (Bill), connus sous le nom « Les Dalton ».


Les Dalton, au service de la loi
Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Dalton étaient, avant d'entrer dans l'illégalité, d'ardents défenseurs de la loi.
Ainsi en 1882 Frank, le plus âgé des frères Dalton, est nommé Deputy U.S. Marshal des États-Unis (un poste qui consiste à assurer la sécurité des fonctionnaires judiciaires fédéraux comme les juges, les jurés, les avocats mais qui consiste également à transporter les prisonniers, à enquêter sur les opérations criminelles et à mener des missions spéciales). Frank Dalton avait la réputation d'être intrépide, courageux et honnête. Il est tué lors d'une intervention contre des trafiquants d'alcool alors qu'ils tentent de les interpeller.
Après la mort de Frank, son frère Grat est invité par le service des Marshals de Fort Smith (en Arkansas) à prendre sa place. Travaillant comme éleveur de chevaux avec son père et à la recherche d'un mode de vie plus mouvementé, il accepte la proposition des U.S. Marshals pour succéder à Frank. Il est rejoint plus tard par son frère Bob, qui le seconde dans sa mission et devient à son tour Deputy U.S. Marshal. Pour l'épauler dans sa mission, Bob engage son petit frère Emmett. Son rôle est de garder les prisonniers capturés.


Dupés par un gouvernement corrompu
À cette époque, les Deputy U.S. Marshal étaient rémunérés par un système de primes. Dès lors, chaque Deputy Marshal se voyait récompenser de :
- 10 cents par mille lorsqu'il transportait des documents
- 40 cents par jour pour s'occuper d'un prisonnier
- 2,5$ pour la lecture d'un mandat d'arrêt
- 2,5 $ pour un emprisonnement.
Grat, Bob et Emmett étaient donc rémunérés de la sorte.
Mais voilà avec le temps, un profond sentiment d'injustice naît en Bob lorsqu'il se fait duper par ses supérieurs qui, pour ne pas lui payer son dû, lui formulent sans cesse l'excuse suivante : Le gouvernement n'a pas encore transféré de fonds. L'argent arrivera bientôt. Sauf que ce « bientôt » n'arrive jamais et Bob, qui se sent trompé, décide d'abandonner son poste de Deputy U.S. Marshal. Sans emploi, il décide de partir pour le Nouveau-Mexique dans le but d'entreprendre de nouvelles affaires. Il est accompagné par son petit frère Emmett, George Newcomb et Charles Bryant, deux hors-la-loi.


Premier délit
Partis de l'Oklahoma en 1890, les quatre hommes s'arrêtent près de Silver City au Mexique pour se reposer quelques jours dans le seul hôtel de la ville. Le propriétaire d'un restaurant chinois leur annonce qu'il y a un grand jeu au saloon : un jeu mexicain appelé « Monte ». Ils décident de s'y rendre mais, au cours d'une partie, s'aperçoivent que tout est truqué. Bob Dalton lance leur premier « délit » en décidant de se venger. Bob dit à Emmett de se poster à l'entrée, et prévient les deux autres. Bob crie les mains en l'air !. Georges et Charles tirent quelques coups en l'air et récupèrent tout l'argent des truqueurs sans faire de mal à personne.
Dès lors, « la bande » se verra attribuer des délits qu'elle n'a jamais commis, notamment une attaque de train de la Southern Pacific détenteur du monopole des banques et du transport. Ils sont recherchés et condamnés à la clandestinité.
Dans le Missouri, Grat Dalton, Marshal-Adjoint, est arrêté, suspecté à tort de faire partie de « la bande ». Condamné à la prison, il parvient cependant à s'évader la nuit même de son arrivée. Evanoui dans la nature, il réussit alors à échapper aux autorités et rejoint ses frères, Bob et Emmett, en avril 1892. Le « gang des Dalton », qui comptait 3 des frères Dalton est alors au complet avec 5 comparses George Newcomb, Charles Pierce, Bill Doolin, Dick Broadwell et Bill Powers. Il n'allait plus jamais changer par la suite.


Les Dalton, pilleurs de trains
Entre 1890 et 1892, le gang des Dalton va se spécialiser dans les vols sur les lignes ferroviaires, notamment sur la ligne de Santa Fe. Ils sont très rusés, très malins, très habiles, bien loin de l'image de demi-idiots qu'en donneront Morris et Goscinny dans leurs BD, dans l'après-guerre. On leur attribue beaucoup plus d'attaques de train qu'ils n'en ont réellement commis, c'est-à-dire un peu plus d'une dizaine et, parfois pour des butins assez maigres.
Les Dalton prennent des risques assez calculés lors de ces attaques ciblées contre les institutions et pas contre les civils. Ils veulent se servir dans l'argent que les institutions véhiculent à travers les Etats. Ils seront même parfois aidés et cachés par la population, au nez et à la barbe des autorités. Ils sont généreux envers les personnes qui les aident. Ils font le bien autour d'eux et sont davantage des justiciers sociaux que des criminels.


L'attaque des banques de Coffeyville


Les bâtiments sont identifiés tels qu'ils apparaissaient en octobre 1892


L'étau qui se resserre Bob Dalton a néanmoins en tête l'idée d'attaquer simultanément deux banques à Coffeyville. Ce vol à main armée aurait du être le dernier avant que le gang des Dalton ne s'établisse en Amérique du Sud.
Nous sommes le 5 octobre 1892. Le plan est simple. Armés de leurs revolvers Colt et de fusils Winchester, Bob et Emmett s'occuperaient de la « Federal National Bank », tandis que Grat Dalton, Bill Powers et Dick Broadwell attaqueraient la « Condon Bank ». Ils ont un indicateur, un dénommé Chapman, mais il les trahit durant l'attaque. Pour sa trahison, Bob Dalton le tue froidement. Il s'ensuit un véritable bain de sang durant lequel quatre citoyens meurent, dont un Marshal. Dans la Condon Bank, Grat Dalton est trompé par un employé qui prétend faussement que le coffre-fort n'ouvre que si une pendule est réglée sur une certaine heure. Cela retarde le départ, alors que Bob et Emmett finissent leur vol. Sous une grêle de balles, les cinq tentent de prendre la fuite ; Bob et Grat Dalton, Bill Powers et Dick Broadwell son tués, alors qu'Emmett Dalton est grièvement blessé, recevant un total de 23 balles.

Accusé de braquage de banques et de deux meurtres, Emmett Dalton est emprisonné, bien qu'il n'ait tiré aucun coup de feu dans l'attaque de Coffeyville. L'avocat négocie, avec son accord, une réclusion de 14 ans, pour complicité de meurtre et braquage de banque. Il est néanmoins condamné à perpétuité, et libéré en 1907.


Le combat d'Emmett Dalton
Dès sa sortie de prison, au fil des mois et des années, Emmett Dalton va réhabiliter l'histoire du « gang des Dalton ». Ainsi il écrit deux livres : « Beyond The Law » et « When the Daltons Rode », adapté au cinéma en 1940.
Il meurt le 13 juillet 1937 à l'âge de 70 ans.


Une parenthèse s'impose : Bill Dalton, le 4ème frère



Quant à Bill Dalton, fermier de son état, accusé d'une attaque de train alors qu'il se trouvait à plus de 150 km du lieu-dit forme avec Bill Doolin un gang, qui sera connu sous le nom du « gang Doolin-Dalton ». Il quitte ensuite ce gang pour former sa propre bande. Cette bande de hors-la-loi oeuvra dans la même veine que Bob, Gratt et Emmett.
Le 23 mai 1894, Bill et sa bande braque une banque à Longview au Texas. Et le 8 juin 1894, des Marshals-Adjoints traquent Bill Dalton jusqu'à son domicile d'Ardmore dans l'Oklahoma et l'abattent alors qu'il tente de prendre la fuite.


Les frères Dalton dans la bande dessinée Lucky Luke



Les frères Dalton apparaissent dans la bande dessinée Lucky Luke dans l'épisode Hors-la-loi, où ils trouvent la mort. Morris met cependant en scène les quatre frères comme opérant ensemble, alors que la carrière criminelle de Bill fut en grande partie postérieure à celle de ses trois frères. La bande dessinée s'écarte aussi de la réalité, en ce que les Dalton y sont présentés comme ayant péri tous les quatre lors de l'attaque de Coffeyville.
À partir de l'épisode Les Cousins Dalton, ils sont parodiés régulièrement par Morris et René Goscinny dans des albums de bande dessinée qui mettent en scène leurs cousins fictifs, Joe, William, Jack et Averell.


La dernière Enigme

  

Magie à la carte

  

ÉNIGME : Jeu d'esprit où l'on donne à deviner une chose en la décrivant en termes obscurs souvent à double sens

  


Madame Lepique assiste au spectacle du Grand Devinetou. Pour son numéro, le magicien lui tend un jeu de 32 cartes et l'invite à en tirer une sans la lui montrer. Pour deviner la carte que Madame Lepique tient en main, il lui pose les questions suivantes :

- Chère Madame Lepique, votre carte porte-t-elle un numéro ?
Oui
- Ce numéro est-il pair ?
Oui
- S'agit-il du 10 ?
Non
- Votre carte est-elle rouge ?
Oui
- S'agit-il d'un coeur ?
Non


LA QUESTION
Quelle carte Madame Lepique a-t-elle en main ?


LA RÉPONSE
???