En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
   Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête !   M.C Escher
   La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera où vous voulez.   Albert Einstein
   La preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter.   Bernard Werber
   Le bleu profond attire l'homme vers l'infini, il éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel.   Vassily Kandinsky
   L'imagination est l'oeil de l'âme.   Napoléon Bonaparte
   Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l'imagination est sans frontières.   Dr. Seuss
  La réalité doit beaucoup à l'imagination.  L. Frank Baum
   La logique est le dernier refuge des gens sans imagination.   Francis Bacon
   Les gens sans imagination ont besoin que les autres mènent une vie régulière.   Joseph Joubert
  L'énigme vient aussi du voeu d'être percée.  Alexandra David-Néel
   Les OVNI sont des hallucinations collectives provoquées par des extraterrestres.   Jacques Bergier
   Je serai toujours là.   E.T.
Histoires
Enigmes
Au hasard de l'insolite

Histoire
Une expérience macabre

une expérience macabre

Enigme
La chasse aux lettres

la chasse aux lettres

Histoire
Sacrifices humains

sacrifices humains

Histoire
Le pont d'Overtoun

le pont d'Overtoun

Histoire
Rencontre avec un OVNI

rencontre avec un OVNI

Illusion artistique
Interprétation

interprétation

Illusion géométrique
Illusion de couleurs

illusion de couleurs

Enigme
Navire en feu

navire en feu

Enigme
Le nain voleur d'or

le nain voleur d'or

Histoire
Une vie après la mort

une vie après la mort

BigrementBon

banniere_bigrementbon.png



Nous sommes le 1er mars 1924 à Glozel près de Vichy en France. Emile Fradin alors âgé de 17 ans accompagne son grand-père pour l'aider à défricher le champ dit « Duranthon » dérivé de « durant » signifiant « endurant, endurci ». En effet, il s'agit d'un terrain en pente de 1 hectare couvert de ronces et donc plus ou moins inculte.
Deux vaches tirent la charrue quand tout à coup l'une d'elle trébuche et s'enfonce en partie. En dégageant la terre, Emile et son grand-père tombe sur une cavité ovale d'environ 2 m 80 sur 1 m dont les parois sont de briques emboîtées les unes dans les autres et le sol constitués de 16 dalles d'argiles. A l'intérieur des ossements, un crâne humain, des poteries. Les Fradin imaginent avoir découvert un trésor... ils cassent les poteries mais cruelle déconvenue, ils n'y trouvent que de la terre ! Le lendemain Emile revient fouiller les lieux et exhume des vases, des sculptures, des céramiques et une tablette d'argile gravée dans ce qui semble être une tombe.


  

Les jours suivants, d'autres découvertes s'ajoutent aux premières : 3 tablettes avec des empreintes de main, une aiguille en os et des galets gravés avec les mêmes signes étranges que sur la plaque d'argile.
La nouvelle de la mise à jour de la sépulture parvint rapidement au village voisin de Glozel, Vichy. Le curé, le médecin et l'instituteur viennent alors constater sur place la découverte. Pour le médecin, le Docteur Antonin Morlet cela ne fait aucun doute : il s'agit d'un site funéraire préhistorique datant du néolithique entre 7000 et 5000 ans avant JC. Antonin Morlet passionné d'archéologie propose alors au Fradin de louer le champ « Duranthon » qu'il rebaptise aussitôt le « Champ des morts ». Le Docteur Morlet lance alors les fouilles et paie les ouvriers de sa poche. Il passe un accord avec la famille Fradin : les objets resteront la propriété de la famille mais le médecin aura tout droit sur leur publication. Le chercheur accumule les trouvailles et commence à publier des brochures sur le site.
Toute cette effervescence attira pas mal de curieux. Chacun était prêt à y aller de son coup de pioche. Les fouilles se déroulèrent donc de manière anarchique.


  

A partir de 1926, les plus grands archéologues de l'époque viennent à Gozel. Sceptiques au début, ils repartirent convaincus que le site et les pièces archéologiques sont authentiques. Mais bien vite l'enthousiasme fit place aux querelles de chapelle. Certains de ces experts voulurent s'approprier la découverte du site à la place d'Emile Fradin jeune paysan qu'ils jugeaient inculte.
Je n'entrerai pas ici dans la description de ce que fut la situation d'Emile Fradin en butte aux mesquineries, aux malversations, aux mensonges et aux tracasseries diverses occasionnées par la vanité, l'égoïsme et le refus de certaines instances scientifiques de réviser non seulement leurs assertions – Emile Fradin fut jusqu'à être accusé de faussaire – mais aussi de tenir compte des observations faites par leurs pairs. Multiples procès, même en diffamation, furent tous gagnés par Emile Fradin mais perturbèrent singulièrement la vie de cet homme. Nous sommes en 1931.

Le Docteur Morlet poursuivit ses fouilles jusqu'en 1942 date à laquelle une loi fut votée donnant à l'Etat Français la propriété des sous-sols : la reprise des fouilles sera donc désormais soumise à une autorisation officielle.
Jusqu'à sa mort en 1965, le Docteur Morlet continuera à se battre pour la reconnaissance du site.

Ce n'est que 10 ans plus tard lors d'un congrès d'archéométrie* en Angleterre que le site de Glozel fut reconnu comme authentique. Nous sommes le 7 avril 1975.
*archéométrie : partie de l'archéologie qui fait appel aux méthodes de datation physico-chimiques.


Petit complément : Site archéologique ou imposture ?


Les tablettes et les objets en os retrouvés sur le site dateraient de 700 à 100 ans avant JC cependant certains de ces objets en os remonteraient à 17 000 ans avant JC ! 17 millénaires d'écart du paléolithique supérieur à la Guerre de Gaules dans le même lot archéologique !
Le site demeure déroutant avec ses objets hétéroclites datant d'époques différentes mais concentrés en un seul lieu. Cependant vu le nombre de pièces, l'hypothèse de falsification intentionnelle ne paraît guère plausible ; on a peine à imaginer qu'Emile Fradin et le Docteur Morlet, par une nuit de pleine lune, aient gravé des signes sur des tablettes et des animaux sur des os et des galets... qu'ils aient ainsi conspiré pour tromper la communauté scientifique !!!


Que faut-il en penser... à vous de juger !


Date de création : 13.09.2019 » 11:16
Catégorie : Histoires - Mystères
Page lue 328 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !