En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
Texte à méditer :   La preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter.   Bernard Werber

Les illusions de couleurs

Lorsque nous observons un objet, une image se forme dans la rétine par l'intermédiaire du cerveau et y reste imprimée une fraction de seconde, après quoi une nouvelle image peut se former. On parle alors de « persistance rétinienne ».
La persistance rétinienne est donc due à un phénomène d'images rémanentes qui s'impriment dans la rétine de l'oeil et persiste pour une durée de 1/25 de seconde. Une image rémanente est un phénomène d'optique qui fait que le cerveau continue de percevoir une image même quand l'exposition de celle-ci à l'oeil est terminée.
Le temps de la persistance d'une image dans la rétine est proportionnel au temps d'observation de l'objet : c'est-à-dire que plus notre regard est porté longtemps sur quelque chose, plus l'image persistera.

  


- RÉMANENCE VISUELLE
Lorsque la lumière frappe un objet, cet objet en réfléchit une partie et absorbe le reste. Les objets qui absorbent toutes les longueurs d'onde de lumière sont noirs, alors que ceux qui réfléchissent toutes les longueurs d'onde de lumière sont blancs.

Le fond de l'oeil humain est tapissé d'une membrane appelée rétine. La rétine contient deux types de cellules appelées photorécepteurs : les « bâtonnets » et les « cônes ».
Les bâtonnets permettent de voir dans des conditions où la luminosité est faible. Ce sont les seuls photorécepteurs qui sont stimulés lorsque la luminosité est faible c'est pourquoi il est difficile de distinguer la couleur dans l'obscurité.
Ce sont les cônes qui sont entièrement responsables de la vision des couleurs. Il existe trois types de cônes : les cônes rouges (L), les cônes verts (M) et les cônes bleus (S). Chacun d'entre eux est sensible à une gamme de longueurs d'onde de lumière différente. Les cônes rouges sont stimulés par les grandes longueurs d'onde, les cônes verts par les moyennes et les cônes bleus par les courtes. C'est l'activation de diverses combinaisons de ces trois types de cônes qui convertissent la lumière en signaux qui sont transmis au cerveau et permettent ainsi de voir la couleur.

De nombreuses illusions se jouent de notre système visuel grâce aux couleurs qu'elles utilisent. Elles sont dues aux défauts de nos photorécepteurs, ou à une interprétation simplifiée mais erronée, plus rapide pour notre cerveau.
En ce qui concerne les illusions d'optique en elles-mêmes, la rémanence visuelle joue un rôle important. En effet lorsque nous portons longtemps notre regard vers une image colorée, nos photorécepteurs « saturent », et si nous regardons ensuite une surface blanche, cette image est perçue dans la couleur complémentaire* de celle précédemment observée : c'est l'image résiduelle.
*couleur complémentaire : Sur le cercle chromatique, les couleurs complémentaires sont les couleurs diamétralement opposées. Elles fonctionnent par paire, composée d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire : rouge et vert / jaune et violet / bleu et orange.

illusion de couleur

  

Fixez le centre du cercle bleu pendant 20 secondes. Puis déplacez votre regard vers la croix située à droite > Vous devez percevoir un cercle de couleur orange qui est la couleur complémentaire du bleu.

illusion de couleur illusion de couleurs


Date de création : 24.10.2019 » 09:11
Dernière modification : 17.05.2021 » 07:11
Catégorie : -
Page lue 910 fois