Texte à méditer :   Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête !   M.C Escher

Les araignées chameau



Suffisamment grosses pour s'attaquer à des animaux de la taille d'un chien, les « Camel Spider » ou « Araignées Chameau » ont été légende pendant plusieurs années. Jusqu'à ce qu'en 2008 des soldats américains engagés dans les conflits du Moyen-Orient prennent les « monstres » en photo et les filment.
Des rumeurs urbaines leur ont prêté des capacités délirantes. Elles racontent qu'elles sont capables de sauter à 2 mètres de haut, qu'elles sont en mutation et que la taille de certains spécimens peut aller jusqu'à dépasser le diamètre d'une assiette plate, qu'elles s'attaquent à des grands mammifères comme des chevaux ou des chameaux ou encore... des hommes, qu'elles vous suivent partout là ou vous allez cherchant à vous mordre en vous injectant de la novocaïne qui vous assommerait littéralement.


La réalité est nettement moins spectaculaire mais néanmoins surprenante.
Elles sont effectivement capables de sauter mais seulement à 60 cm centimètres de haut et capables de courir à plus de 15 km/h ce qui leur a valu leur deuxième nom de « wind scorpion ». Leur taille, bien que moins imposante que ce que racontent les récits, est tout de même honorable avec 15 centimètres de large et 18 centimètres de long. Elles sont attirées par l'ombre le jour et par la lumière la nuit ce qui a valu le désagrément à certains soldats de voir ces bestioles leur marquer les pas en restant dans leur ombre ou avoir quelques invitées de plus autour d'un feu de camp ! Prédatrices par excellence, elles n'hésitent pas à s'attaquer à d'autres prédateurs dangereux comme les scorpions ou les serpents. La morsure de ces araignées est certes douloureuse mais nullement venimeuse.


A noter que ces araignées n'en sont pas vraiment, il s'agit plutôt d'arthropodes hybrides à mi-chemin entre le scorpion et l'araignée. Elles sont pourvues de deux paires de pinces courtes mais puissantes positionnées sous la tête. Leur vitesse de déplacement, leur capacité à effectuer des bonds de plusieurs dizaines de centimètres et leurs deux paires de pinces puissantes en font de redoutables prédateurs pour les petits animaux pouvant aller jusqu'à des oiseaux ou de petits rongeurs de la taille d'un lapin.

  


Petit complément : Un animal terrifiant qui ne se reproduit qu'une seule fois  -  Esther Buitekant pour GEO



L'araignée chameau souffre d'une très mauvaise réputation. On la dit capable de se déplacer aussi vite qu'un homme et d'attaquer des animaux beaucoup plus gros qu'elle. Mais les méfaits de cette araignée supposément meurtrière sont en réalité très exagérés. Les araignées chameaux ont accédé à la célébrité à la suite de vidéos postées par des soldats américains basés en Irak en 2004. Jouant sur les échelles de plan et les angles de prises de vue, les araignées chameaux paraissaient alors gigantesques. La légende couramment admise veut qu'elles soient capables de se déplacer aussi vite qu'un humain et de sauter sur les chameaux pour leur manger l'estomac ou attaquer l'être humain. Il n'en est rien. Par ailleurs, toutes les vidéos montrant de larges blessures causées sur des animaux ou des soldats sont des fausses !


L'araignée chameau est en fait... un scorpion
En réalité, l'araignée chameau n'est pas une araignée mais un arachnide de la race des solifuges qu'on appelle également « scorpion du vent » ou « solifuge géant égyptien ». On la trouve dans la plupart des régions désertiques et notamment au Moyen-Orient et dans certains pays d'Afrique. Si elle est rapide, c'est par rapport aux autres espèces d'arachnides, et non par rapport aux humains ! En vitesse de pointe, elle pourrait atteindre près de 15 à 16km/h.
Comme tous les solifuges, l'araignée chameau a l'air d'avoir dix pattes. Elle n'en a en fait que huit : les deux membres à l'avant sont des pédipalpes qui lui servent à détecter ses proies. Ces pédipalpes ont de larges propriétés adhésives qui lui permettent de s'accrocher ou de capturer sa victime. Les mâchoires puissantes peuvent atteindre jusqu'au tiers de la taille de l'araignée chameau ! Elle chasse surtout les insectes, les lézards ou les petits rongeurs et peut même combattre des scorpions. Ses fluides digestifs permettent de liquéfier la chair de sa proie.


L'araignée chameau. Un solifuge non venimeux
L'araignée chameau n'est pas venimeuse mais peut provoquer des blessures, y compris à l'homme, qu'elle a tendance à suivre pour profiter de l'ombre de sa silhouette.
Les solifuges ne peuvent se reproduire qu'une seule fois. Le mâle transfère son sperme à la femelle, soit directement, soit en produisant un spermatophore qu'il dépose ensuite sur les parties génitales de la femelle. Le mâle meurt peu après la phase d'accouplement. La femelle, quant à elle, meurt environ six semaines après la ponte. La durée de vie d'un solifuge excède rarement une année.

  

Que faut-il en penser... à vous de juger !


Date de création : 09.11.2019 » 13:24
Dernière modification : 02.09.2022 » 13:44
Catégorie : Histoires - Légendes urbaines. Rumeurs
Page lue 2076 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !